AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion
Vous etes présentement connectes sur panache.yourme.net, cette adresse sera supprimée, veuillez aller vous connecter sur le NOUVEAU monpanache.com ! Notez que votre mot de passe sera a reconfigurer pour la connection !

Partagez | 
 

 (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
lutin
un veau
un veau


Masculin Nombre de messages : 331
Age : 62
Localisation : Charlevoix
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   24.02.12 23:40

Je compare les deux méthodes pour les avoir pratiquées, plutôt que testées… À partir de 1980, environ une dizaine d’années (sur le call) et la grande majorité du temps au sol parce qu’on y allait aussi à l’arc. Au tout début dans la région de La Tuque, on avait une densité inférieure à 2 orignaux au 10 KM.C… C’était bien avant les plans de gestion du MRNF. Et, vers la fin des années 80- début 90 nous avons opté pour (progresser vers la réponse) et ce, jusqu’à ce jour… Vous savez que dans de faibles densités, les occasions de conclure une chasse (à partir d'une réponse) sont assez rares et quand un orignal bloque ou quand l’action se passe en fin de journée, on se retrouve trop souvent en mauvaise position et c’est ce qui a motivé le changement.

Depuis le début je prends note aussi des témoignages provenant de mes partenaires ainsi que d’autres adeptes de l’une ou l’autre des méthodes. Lorsqu’un chasseur me raconte ses aventures, je fais plus attention aux détails (Le OÙ, le QUAND et le COMMENT ça s’est passé) qu’à la grosseur du panache ou la quantité de viande dans le congelo. Donc, ce texte et ces quelques chiffres (peu nombreux) ne viennent pas seulement de mes petites expériences personnelles et ce n’est rien de plus qu’un constat global de quelques centaines d’évènements (flèche et feu) étalés sur plus de trente ans.

Le comparatif technique…

En gros, les deux méthodes commencent de la même façon soit… Déplacements accompagnés d’appels (pas limités seulement à des vocalises) dans des secteurs ciblés au préalable jusqu’à l’obtention d’un contact sonore (pas nécessairement une réponse vocale) et à partir de là, ça diffère d'une méthode à l'autre pour passer du contact sonore au contact visuel…

Pour voir le gibier sur le call, on l’attire pour qu’il sorte à découvert avec deux éventualités, 1- (vers soi) ou 2- (vers un tireur embusqué). Alors qu’en progressive on se dirige généralement en solo et aussitôt que possible vers la réponse à moins que l’orignal s’en vienne comme un train suite à sa réponse, ce qui est très rare et tellement que j’en ferai abstraction… Note : (Aussitôt que possible ne veut pas dire le plus rapidement possible).

Les chiffres…

J’ai remarqué et calculé de mes petites expériences personnelles jumelées à celles des autres que… Le passage du contact sonore au contact visuel se réalise dans 60% à 70% des tentatives (sur le call au sol) alors qu’en progressive, ça joue entre 80% et 90%.... Note #1 : (Sur le call dans une cache, c’est moins que 60%). Note #2 : (Ces chiffres n’ont rien à voir avec la densité car il est question du nombre de passages de contacts sonores vers des contacts visuels et non d’obtention d’une première réponse).

Conclusion…

C’est dire que pour en arriver au contact visuel tant recherché, le coefficient de difficulté sur le call est plus grand qu’en progressive. Et c’est pourquoi, lorsqu’un chasseur affirme que sur le call… C’est le top du top !…Hé bien, c’est tout à fait juste en ce sens que le niveau de difficulté est visiblement plus grand…Maintenant, une fois le contact visuel établi, ce n’est pas encore fini… Il faut passer à la dernière étape soit, l’abattage et c’est ici que ça devient intéressant…

On serait porté à croire que ce passage est plus facilement réalisable lorsque l’orignal est à découvert mais, ce n’est pas le cas pour la simple raison qu’un orignal à découvert (ne serait-ce que sur une petite surface) n’a pas le même comportement que sous le couvert forestier... Si on fait abstraction d’une perte de connaissance (le train de 7 hr), la majorité des orignaux deviennent de plus en plus méfiants en s’approchant d’un découvert car ils connaissent le terrain comme on connaît le fond de nos poches et pour eux, c’est comme un reflex. Ce qui fait que les plus méfiants bloquent parfois à quelques pieds du découvert, freinés par ce qu’ils ont appris de leur mère ou de leurs propres expériences en tant qu’individu adulte et qu’on appelle la « cognition animale ». Alors qu’en plein bois, l’orignal est moins méfiant, plus tolérant et par conséquent plus facile d’approche puisque sa cognition lui dit qu’il se trouve dans sa zone de confort... La différence est tangible et facilement perceptible aux yeux du chasseur…Ce n’est tout simplement pas le même animal ! Ce qui fait que l’avantage d’être confronté à une bête confortable et sécure en progressive, nous donne suffisamment de latitude et de temps afin de trouver un couloir de tir efficient. Notamment pour les archers et pour ce qui est des carabiniers, ce n’est pas tout à fait une marche dans le parc mais presque… À la condition bien sur d’avoir pris toutes les précautions d’usage concernant les odeurs et de ne pas faire de mouvements brusques en contact visuel rapproché car l’orignal perçoit très bien les contrastes et la vitesse des mouvements….En tout cas, bien mieux que nous parce que la rétine de ses yeux compte beaucoup plus de cellules en bâtonnets que les nôtres.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur le sujet et ce n’est pas le but de ce message mais en bref et pour en arriver au but… Quand vient le temps de passer du contact sonore au contact visuel et surtout, quand vient le passage du contact visuel à l’abattage…" Les avantages que nous offre une « bête sécure » sont égaux si non supérieurs à ceux que nous offre une « surface dégagée ».



P.S. Je ne vous présente pas ce texte pour créer une compétition entre deux façons de faire alors, je vous demande de le prendre comme un constat qui m’est bien personnel et donnez vos avis si ça vous chante.

Merci !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rugerhunter
un veau
un veau
avatar

Masculin Nombre de messages : 414
Age : 45
Localisation : st honoré de chicoutimi
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   25.02.12 0:04

moi quand j ai une reponse j essaie d analysé a quel animal j ai affaire et j ajuste ma reaction en consequence si je crois avoir affaire a un jeune male j essaie de le faire sortir ca evite d aller le chercher trop profond dans l bois quand j ai affaire a plus gros je vais vers lui
la plupart des orignaux avec qui j ai eue contact ca c est fait progressivement en allant vers eux mais comme tu dis le degré de difficulté versus tombée du jours et la retisence d un orignal a sortir a decouvert augmente le defi

tres bon texte lutin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lutin
un veau
un veau


Masculin Nombre de messages : 331
Age : 62
Localisation : Charlevoix
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   25.02.12 0:42

rugerhunter a écrit:
moi quand j ai une reponse j essaie d analysé a quel animal j ai affaire et j ajuste ma reaction en consequence si je crois avoir affaire a un jeune male j essaie de le faire sortir ca evite d aller le chercher trop profond dans l bois quand j ai affaire a plus gros je vais vers lui
la plupart des orignaux avec qui j ai eue contact ca c est fait progressivement en allant vers eux mais comme tu dis le degré de difficulté versus tombée du jours et la retisence d un orignal a sortir a decouvert augmente le defi

tres bon texte lutin


Ce n'est pas toujours évident d'évaluer la maturité d'un buck sans le voir et je dois te raconter une chasse pour appuyer...

En 2010, un ami me demande de l'accompagner pour voir comment se fait une progressive. Nous sommes donc sur son teritoire, la deuxième semaine de sept (le 12 sept si ma mémoire est bonne) et en fin de journée. Il fait autour de 15-20 degrés C en déplacement dans un chemin de vtt alors qu'un réponse timide de buck se fait entendre. Je regarde mon chum pour le prévenir du départ vers la réponse et il me dit " C'est un petit buck ça" mais lui, il en veut un gros. Je lui répond "pas nécessairement Steve". Parce que généralement, dans ces dates là, les jeunes mâles ne sont pas très réceptifs à des calls de femelle (J'avais justement fait des cals de femelle parce que, quelques heures auparavant, la provocation (rots et rattling) n'avait rien donné de concret dans ce secteur). Alors, plutôt incrédule, il emboîte le pas et quelques 45 minutes plus tard, on se retrouve à 25 pieds d'un mâle pleinement mature qu'on a malheureusement pas récolté à cause d'un problème d'équipement (pointe de chasse absente, dévissée du fût). Bref... C'est pas toujours possible d'évaluer correctement sans voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cascadeur
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 51
Localisation : jonquiere
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   25.02.12 1:05

Lutin interressant ton post

Pour avoir utilisé les deux méthodes (sur le call) et ( la progression) Les deux emmene le succes.


Je m'explique, (sur le call) depuis les 6 dernieres années dans les alentoures de mon terrain de vilégiature
sur les Monts-Valins ayant qu'un petit coin de 1.5 x 1.5 et sur cette parcelle de terrain je n'ai qu'une montagne qui a été épargner par le feu en 1999. Donc pas grand cachette, un peu de bouffe , quel que bon couloir naturel a découvert avec cache et saline+ caméra biensur . A ouest limite de zec, au sud limite de pourvoirie , au nord une gang de 6 chasseur et plus , et a l'est une autres gang de 8 chasseur + mes voisins qui eux sont 4 donc avec ce pathern je me doit de faire la chasse sur le call le matin de bonne heure si pas de réponce je retourne a une de mes caches tout dépandant du vent, le soir vers 16h30 je refait le meme stratageme dans mes trails prévue a cette effect. Nous réusission quand meme a tirer notre épingle du coin avec une moyenne de 66%.


Pour ce qui est de (la progression) ce que mon grand-pere appelait dans le temp tracker les orignaux, Ma premiere méthode utilisé qui me fut montrer était justement marcher dans les chemins forestiers et des qu'il y avais des piste fraiches nous partions dessus en callant car nous savions qu'il n'était pas la la veille donc pas bien loin mais pour ca il fallait connaitre le coin ce qui lui appelait dans le temp ils disait ils sont aller ce (mioumiouter) pour lui ca voulais dire (rut) nous pouvions marcher des heures mais ca finissait toujours avec du poils car il étais toute qu'un chasseur et un calleur or paire. Cette chasse je ne peu plus la pratiqué car pas un grand terrain, je ne marche pas longtemp que je suis chez les voisins qui m'entoure ou au limite de la pourvoirie ou celle de la zec. Mais j'ai quand meme du plaisir.

En passant Mon mentor (grand-pere) a guidé dans les années 60 et plus au nord du Lac-St-jean pour les américains, un genre de campement comme l'homme panache , il était tres populaire et en demande car ils pouvaient boire leurs cargaison d'alcool sans sortir du campement Ca s'étais les années soixante de gros panaches a tout les ans il en avais des orignaux et beaucoup moins de chasseur quaujourd'hui.

Voila!

AA++


_________________
Invité, Dans la chasse, le plaisir n'est pas dans la dernière seconde, une fois la gachette pressée, meme si cela en fait partie. C'est dans le rituel qui précède, la lente et méticuleuse quète qui s'opère pour repérer sa proie, la suivre a la trace, la manipuler a distance, l'enfermer. La est le plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.monpanache.com
michel blais
un débutant
un débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 75
Age : 43
Localisation : frontenac
Date d'inscription : 23/05/2010

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   25.02.12 9:05

très bon texte lutin très bien écrit de façon claire bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lutin
un veau
un veau


Masculin Nombre de messages : 331
Age : 62
Localisation : Charlevoix
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   25.02.12 9:59

Cascadeur a écrit:
Lutin interressant ton post

Pour avoir utilisé les deux méthodes (sur le call) et ( la progression) Les deux emmene le succes.


Je m'explique, (sur le call) depuis les 6 dernieres années dans les alentoures de mon terrain de vilégiature
sur les Monts-Valins ayant qu'un petit coin de 1.5 x 1.5 et sur cette parcelle de terrain je n'ai qu'une montagne qui a été épargner par le feu en 1999. Donc pas grand cachette, un peu de bouffe , quel que bon couloir naturel a découvert avec cache et saline+ caméra biensur . A ouest limite de zec, au sud limite de pourvoirie , au nord une gang de 6 chasseur et plus , et a l'est une autres gang de 8 chasseur + mes voisins qui eux sont 4 donc avec ce pathern je me doit de faire la chasse sur le call le matin de bonne heure si pas de réponce je retourne a une de mes caches tout dépandant du vent, le soir vers 16h30 je refait le meme stratageme dans mes trails prévue a cette effect. Nous réusission quand meme a tirer notre épingle du coin avec une moyenne de 66%.


Pour ce qui est de (la progression) ce que mon grand-pere appelait dans le temp tracker les orignaux, Ma premiere méthode utilisé qui me fut montrer était justement marcher dans les chemins forestiers et des qu'il y avais des piste fraiches nous partions dessus en callant car nous savions qu'il n'était pas la la veille donc pas bien loin mais pour ca il fallait connaitre le coin ce qui lui appelait dans le temp ils disait ils sont aller ce (mioumiouter) pour lui ca voulais dire (rut) nous pouvions marcher des heures mais ca finissait toujours avec du poils car il étais toute qu'un chasseur et un calleur or paire. Cette chasse je ne peu plus la pratiqué car pas un grand terrain, je ne marche pas longtemp que je suis chez les voisins qui m'entoure ou au limite de la pourvoirie ou celle de la zec. Mais j'ai quand meme du plaisir.

En passant Mon mentor (grand-pere) a guidé dans les années 60 et plus au nord du Lac-St-jean pour les américains, un genre de campement comme l'homme panache , il était tres populaire et en demande car ils pouvaient boire leurs cargaison d'alcool sans sortir du campement Ca s'étais les années soixante de gros panaches a tout les ans il en avais des orignaux et beaucoup moins de chasseur quaujourd'hui.

Voila!

AA++

Salut Cascadeur! J'aimerais porter à ton attention que j'ai fait la comparaison entre deux méthodes que l'on peut appliquer à partir de "l'obtention d'une réponse sonore" et j'ai fait mon possible pour que la comparaison demeure dans ce cadre. Ceci dit, le "tracking" dont tu fais allusion soit, (se diriger vers un orignal à partir d'une trace au sol), c'est une autre méthode bien différente et beaucoup plus exigente en termes d'attention (il faut bien voir la piste sans la perdre, ce qui n'est pas toujours évident sauf si y a de la neige) et aussi en termes de dépense énergétique parce qu'une piste peut nous sembler fraiche assez longtemps selon les conditions climatiques. Ce qui fait qu'au moment précis où on la trouve, l'orignal peut très bien avoir parcourru quelques km. Et c'est d'autant plus vrai durant le rut car les déplacements sont plus importants notamment chez les jeunes bêtes...J'ai fait quelques tentatives de tracking et c'est vraiment "tough" et surtout décevant quand tu arrives à la limite du territoire sans l'avoir rejoint.

Maintenant...J'ai fait une "double faute" de français à la fin de mon message d'introduction...Est-ce que tu peux la corriger s'il te plait?

On devrait lire... " Les avantages que nous offre une « bête sécure » sont égaux si non supérieurs à ceux que nous offre une « surface dégagée ».

au lieu de.........." Les avantages qu’offrent une « bête sécure » sont égaux si non supérieurs à ceux qu’offrent une « surface dégagée ».

Merci Cascadeur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rugerhunter
un veau
un veau
avatar

Masculin Nombre de messages : 414
Age : 45
Localisation : st honoré de chicoutimi
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   25.02.12 10:01

lutin a écrit:
rugerhunter a écrit:
moi quand j ai une reponse j essaie d analysé a quel animal j ai affaire et j ajuste ma reaction en consequence si je crois avoir affaire a un jeune male j essaie de le faire sortir ca evite d aller le chercher trop profond dans l bois quand j ai affaire a plus gros je vais vers lui
la plupart des orignaux avec qui j ai eue contact ca c est fait progressivement en allant vers eux mais comme tu dis le degré de difficulté versus tombée du jours et la retisence d un orignal a sortir a decouvert augmente le defi

tres bon texte lutin


Ce n'est pas toujours évident d'évaluer la maturité d'un buck sans le voir et je dois te raconter une chasse pour appuyer...

En 2010, un ami me demande de l'accompagner pour voir comment se fait une progressive. Nous sommes donc sur son teritoire, la deuxième semaine de sept (le 12 sept si ma mémoire est bonne) et en fin de journée. Il fait autour de 15-20 degrés C en déplacement dans un chemin de vtt alors qu'un réponse timide de buck se fait entendre. Je regarde mon chum pour le prévenir du départ vers la réponse et il me dit " C'est un petit buck ça" mais lui, il en veut un gros. Je lui répond "pas nécessairement Steve". Parce que généralement, dans ces dates là, les jeunes mâles ne sont pas très réceptifs à des calls de femelle (J'avais justement fait des cals de femelle parce que, quelques heures auparavant, la provocation (rots et rattling) n'avait rien donné de concret dans ce secteur). Alors, plutôt incrédule, il emboîte le pas et quelques 45 minutes plus tard, on se retrouve à 25 pieds d'un mâle pleinement mature qu'on a malheureusement pas récolté à cause d'un problème d'équipement (pointe de chasse absente, dévissée du fût). Bref... C'est pas toujours possible d'évaluer correctement sans voir.

je comprend bien ce que tu m explique merci lutin pour cette precision
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cascadeur
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 51
Localisation : jonquiere
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   25.02.12 14:32

lutin a écrit:
Cascadeur a écrit:
Lutin interressant ton post

Pour avoir utilisé les deux méthodes (sur le call) et ( la progression) Les deux emmene le succes.


Je m'explique, (sur le call) depuis les 6 dernieres années dans les alentoures de mon terrain de vilégiature
sur les Monts-Valins ayant qu'un petit coin de 1.5 x 1.5 et sur cette parcelle de terrain je n'ai qu'une montagne qui a été épargner par le feu en 1999. Donc pas grand cachette, un peu de bouffe , quel que bon couloir naturel a découvert avec cache et saline+ caméra biensur . A ouest limite de zec, au sud limite de pourvoirie , au nord une gang de 6 chasseur et plus , et a l'est une autres gang de 8 chasseur + mes voisins qui eux sont 4 donc avec ce pathern je me doit de faire la chasse sur le call le matin de bonne heure si pas de réponce je retourne a une de mes caches tout dépandant du vent, le soir vers 16h30 je refait le meme stratageme dans mes trails prévue a cette effect. Nous réusission quand meme a tirer notre épingle du coin avec une moyenne de 66%.


Pour ce qui est de (la progression) ce que mon grand-pere appelait dans le temp tracker les orignaux, Ma premiere méthode utilisé qui me fut montrer était justement marcher dans les chemins forestiers et des qu'il y avais des piste fraiches nous partions dessus en callant car nous savions qu'il n'était pas la la veille donc pas bien loin mais pour ca il fallait connaitre le coin ce qui lui appelait dans le temp ils disait ils sont aller ce (mioumiouter) pour lui ca voulais dire (rut) nous pouvions marcher des heures mais ca finissait toujours avec du poils car il étais toute qu'un chasseur et un calleur or paire. Cette chasse je ne peu plus la pratiqué car pas un grand terrain, je ne marche pas longtemp que je suis chez les voisins qui m'entoure ou au limite de la pourvoirie ou celle de la zec. Mais j'ai quand meme du plaisir.

En passant Mon mentor (grand-pere) a guidé dans les années 60 et plus au nord du Lac-St-jean pour les américains, un genre de campement comme l'homme panache , il était tres populaire et en demande car ils pouvaient boire leurs cargaison d'alcool sans sortir du campement Ca s'étais les années soixante de gros panaches a tout les ans il en avais des orignaux et beaucoup moins de chasseur quaujourd'hui.

Voila!

AA++

Salut Cascadeur! J'aimerais porter à ton attention que j'ai fait la comparaison entre deux méthodes que l'on peut appliquer à partir de "l'obtention d'une réponse sonore" et j'ai fait mon possible pour que la comparaison demeure dans ce cadre. Ceci dit, le "tracking" dont tu fais allusion soit, (se diriger vers un orignal à partir d'une trace au sol), c'est une autre méthode bien différente et beaucoup plus exigente en termes d'attention (il faut bien voir la piste sans la perdre, ce qui n'est pas toujours évident sauf si y a de la neige) et aussi en termes de dépense énergétique parce qu'une piste peut nous sembler fraiche assez longtemps selon les conditions climatiques. Ce qui fait qu'au moment précis où on la trouve, l'orignal peut très bien avoir parcourru quelques km. Et c'est d'autant plus vrai durant le rut car les déplacements sont plus importants notamment chez les jeunes bêtes...J'ai fait quelques tentatives de tracking et c'est vraiment "tough" et surtout décevant quand tu arrives à la limite du territoire sans l'avoir rejoint.

Maintenant...J'ai fait une "double faute" de français à la fin de mon message d'introduction...Est-ce que tu peux la corriger s'il te plait?

On devrait lire... " Les avantages que nous offre une « bête sécure » sont égaux si non supérieurs à ceux que nous offre une « surface dégagée ».

au lieu de.........." Les avantages qu’offrent une « bête sécure » sont égaux si non supérieurs à ceux qu’offrent une « surface dégagée ».

Merci Cascadeur!




" Les avantages que nous offre une « bête sécure » sont égaux si non supérieurs à ceux que nous offre une « surface dégagée ».

Voila la faute d'orthographe (double en plus) que probablement seul toi aurait vue est corrigé telle que suggérer

Tu dois capoté de lire mes textes et quelques autres.......Un top c'est un top....................

AA++

_________________
Invité, Dans la chasse, le plaisir n'est pas dans la dernière seconde, une fois la gachette pressée, meme si cela en fait partie. C'est dans le rituel qui précède, la lente et méticuleuse quète qui s'opère pour repérer sa proie, la suivre a la trace, la manipuler a distance, l'enfermer. La est le plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.monpanache.com
flèche perdue
un buck
un buck
avatar

Masculin Nombre de messages : 4013
Age : 63
Localisation : Québec,
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   25.02.12 14:42

Tres bon poste Lutin ont suit ca de pres

Alors si je comprend bien sa veut dir ( sur le call donc apres réponce allé se rendre a l'animal ) ou ( sur le call apres réponce faire progressé l'animal en direction du calleur )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cascadeur
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 51
Localisation : jonquiere
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   25.02.12 15:08

Ce donc je voulait faire allusion c'est que tu peux aussi bien combiné les deux tout dépandant de ce que la bete a comme réaction car a mes débuts avec mon enseignant (grand-pere) les méthodes nommer ci- haut il les pratiquais deja c'est juste qu'il n'étais pas assez intelligent pour leur donner un nom, aujourd'hui avec le net, les revues, les dvd, les tournée de film, les produits de toute sorte, y sont mentionner ont prend ce qui nous interresse, la chasse a évoluer et je suis sur qu'un jour un autre sorte de chasse sortira et celui qui la mettera dans les revues ect.....en premier réussira a n'en plaire plusieurs.


Pour ce qui est du tracking Lutin sois sur que l'ont ne partais pas d'une saline Parcourant le territoire a tout les jours nous savions tres bien celle qui étais fraiche et exactement ou elle se dirigeais, comme il n'étais pas intelligent lui il appelais ca comme mentionner ci-haut au lieux de -----site de repos------site nourrisier mais maudit que ca voulais dire la meme chose........

P.S. Excuse les fautes..................

AA++




_________________
Invité, Dans la chasse, le plaisir n'est pas dans la dernière seconde, une fois la gachette pressée, meme si cela en fait partie. C'est dans le rituel qui précède, la lente et méticuleuse quète qui s'opère pour repérer sa proie, la suivre a la trace, la manipuler a distance, l'enfermer. La est le plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.monpanache.com
flèche perdue
un buck
un buck
avatar

Masculin Nombre de messages : 4013
Age : 63
Localisation : Québec,
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   25.02.12 16:32

Bon com je voi Lutin a parti ce poste dans le simple but d'avoir des opignions de part et d'autre

Don au départ l'opignion de part et d'autre je vais la respectée au mème titre que si le poste tourne vers une autre question qui pourais tres bien faire l,objet d'un autre poste
qui serais ,, maintenan que l'on a vos opinions je part ce poste afin de permettre a ceux qui le veule bien nous expliqué votre facon de faire

ce qui celon moi ferais deux postes bien distinc alors les opignions dans un postes sur la question a Lutin ici mème et l'autre poste serais quel est votre facon de faire
se référant toujours a la question a Lutin qui est au haut de ce poste et si vous rassembler tout , dans ce mème poste plusieurs enfin je crois vont ou peuve s'abtenir
de s,exprimé en écrit vue que ici sa ma tout l'air d'un poste plus d,opignions me référant au titre de son entré de poste

Et ceux tout comme moi qui font plein de fautes d,orthographe tel que dans ce mot consolé vous l'orignal ne li pas l'écriture il a juste le pouvoir de mettre a exécution
les erreurs fait par nous sous forme d,écriture dans nos texte + nos fautes de comportement sur le terrain alors le but d'un forum ce n'est pas une école de langue
francaise mais en quelque sorte une école de la chasse ce qui représente tres bien la page d'entré de ce forum qui est

ENREGISTREZ-VOUS POUR AVOIR ACCÈES À PLUS DE 247114 MESSAGES POUR DEVENIR MEILLEUR CHASSEUR GRATUITEMENT

Cétais ma simple opignion

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lutin
un veau
un veau


Masculin Nombre de messages : 331
Age : 62
Localisation : Charlevoix
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   25.02.12 19:51

flèche perdue a écrit:
Tres bon poste Lutin ont suit ca de pres

Alors si je comprend bien sa veut dir ( sur le call donc apres réponce allé se rendre a l'animal ) ou ( sur le call apres réponce faire progressé l'animal en direction du calleur )


Exact!...Ça veut dire la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lutin
un veau
un veau


Masculin Nombre de messages : 331
Age : 62
Localisation : Charlevoix
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   25.02.12 20:17

Cascadeur a écrit:
Ce donc je voulait faire allusion c'est que tu peux aussi bien combiné les deux tout dépandant de ce que la bete a comme réaction car a mes débuts avec mon enseignant (grand-pere) les méthodes nommer ci- haut il les pratiquais deja c'est juste qu'il n'étais pas assez intelligent pour leur donner un nom, aujourd'hui avec le net, les revues, les dvd, les tournée de film, les produits de toute sorte, y sont mentionner ont prend ce qui nous interresse, la chasse a évoluer et je suis sur qu'un jour un autre sorte de chasse sortira et celui qui la mettera dans les revues ect.....en premier réussira a n'en plaire plusieurs.


Pour ce qui est du tracking Lutin sois sur que l'ont ne partais pas d'une saline Parcourant le territoire a tout les jours nous savions tres bien celle qui étais fraiche et exactement ou elle se dirigeais, comme il n'étais pas intelligent lui il appelais ca comme mentionner ci-haut au lieux de -----site de repos------site nourrisier mais maudit que ca voulais dire la meme chose........

P.S. Excuse les fautes..................

AA++




Ben oui on combine tout le temps les méthodes... Et c'est pour ça que j'ai mentionné que si l'orignal s'en vient comme un train, le chasseur n'a pas vraiment le choix de le prendre tel quel parce que même si tu te dirige vers lui en callant, il n'aura pas connaissance de tes gestes parce qu'il fait trop de bruit. Ce qui fait qu' en pareille occasion c'est préférable de l'attendre sur place pour le faire sortir à découvert mais, c'est très rare qu'un orignal réagisse aussi fortement. Habituellement, suite à sa réponse, il marche en notre direction ou bien il fait du sur place mais dans les deux cas avec un souci de prudence.

Pour les fautes Robin... Si tu savais comment j'me crisse des fautes, tu croirais pas à ça! L'important c'est que le texte soit clair, sans équivoque et surtout pas écrit en parabole ou bedon truffé d'écartades dans la brume...une vache perd son veau là dedans!... Pour ma part, j'écris comme j'ai appris et si ça empèche les autres de poster alors je vais tout simplement m'abstenir de partir des nouveaux topics...C'est toute Wink

P.S. Merci bien pour la correction!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rugerhunter
un veau
un veau
avatar

Masculin Nombre de messages : 414
Age : 45
Localisation : st honoré de chicoutimi
Date d'inscription : 01/09/2011

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   25.02.12 21:54

lutin a écrit:
Cascadeur a écrit:
Ce donc je voulait faire allusion c'est que tu peux aussi bien combiné les deux tout dépandant de ce que la bete a comme réaction car a mes débuts avec mon enseignant (grand-pere) les méthodes nommer ci- haut il les pratiquais deja c'est juste qu'il n'étais pas assez intelligent pour leur donner un nom, aujourd'hui avec le net, les revues, les dvd, les tournée de film, les produits de toute sorte, y sont mentionner ont prend ce qui nous interresse, la chasse a évoluer et je suis sur qu'un jour un autre sorte de chasse sortira et celui qui la mettera dans les revues ect.....en premier réussira a n'en plaire plusieurs.


Pour ce qui est du tracking Lutin sois sur que l'ont ne partais pas d'une saline Parcourant le territoire a tout les jours nous savions tres bien celle qui étais fraiche et exactement ou elle se dirigeais, comme il n'étais pas intelligent lui il appelais ca comme mentionner ci-haut au lieux de -----site de repos------site nourrisier mais maudit que ca voulais dire la meme chose........

P.S. Excuse les fautes..................

AA++




Ben oui on combine tout le temps les méthodes... Et c'est pour ça que j'ai mentionné que si l'orignal s'en vient comme un train, le chasseur n'a pas vraiment le choix de le prendre tel quel parce que même si tu te dirige vers lui en callant, il n'aura pas connaissance de tes gestes parce qu'il fait trop de bruit. Ce qui fait qu' en pareille occasion c'est préférable de l'attendre sur place pour le faire sortir à découvert mais, c'est très rare qu'un orignal réagisse aussi fortement. Habituellement, suite à sa réponse, il marche en notre direction ou bien il fait du sur place mais dans les deux cas avec un souci de prudence.

Pour les fautes Robin... Si tu savais comment j'me crisse des fautes, tu croirais pas à ça! L'important c'est que le texte soit clair, sans équivoque et surtout pas écrit en parabole ou bedon truffé d'écartades dans la brume...une vache perd son veau là dedans!... Pour ma part, j'écris comme j'ai appris et si ça empèche les autres de poster alors je vais tout simplement m'abstenir de partir des nouveaux topics...C'est toute Wink

P.S. Merci bien pour la correction!


fais nous pas ca toi pour moi c est la lune tout l monde se picoche yououou on a tous la meme passion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cascadeur
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Masculin Nombre de messages : 3564
Age : 51
Localisation : jonquiere
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   25.02.12 23:24

Bon vue que je suis hors sujet..............

Et Lutin se n'étais que pour agasser alors et je m'en excuse..

AA++

_________________
Invité, Dans la chasse, le plaisir n'est pas dans la dernière seconde, une fois la gachette pressée, meme si cela en fait partie. C'est dans le rituel qui précède, la lente et méticuleuse quète qui s'opère pour repérer sa proie, la suivre a la trace, la manipuler a distance, l'enfermer. La est le plaisir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.monpanache.com
lutin
un veau
un veau


Masculin Nombre de messages : 331
Age : 62
Localisation : Charlevoix
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   26.02.12 8:00

Dans un topic, c'est juste normal que les intervenants dévient parfois du sujet de départ parce que chacun a ses opinions sur tel ou tel autre point précis. Ça m'arrive aussi de dévier.... d'aileurs, Flèche en a fait le constat dans (nord/sud) et il en parle dans son dernier message ici même. Et c'est pas moins normal que l'auteur du topic fasse le point en ramenant en surface le sujet qu'il souhaite développer au moment où ça dérappe.

Dans le présent comparatif (faire sortir sur le call vs aller vers la réponse), c'est tout simplement le constat que je fais depuis plusieurs années et j'aimerais simplement savoir si d'autres personnes en arrivent aux mêmes conclusions. Donc, que ceux qui ont pratiqué les deux nous livrent leurs observations et si y en a pas, alors que le topic crève de sa belle mort...Tout simplement! Et ça ne serait pas un drame puisque la mère des topics n'est pas morte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MVIC
un débutant
un débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 68
Age : 49
Localisation : NB
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   26.02.12 8:26

Tres bon sujet Lutin et merci de partager avec nous tes experiences suite a tes nombreuses annees d`experience De mon cote, jài eu du success apres avoir eu reponse de male et reussit a le faire approcher a porter de tir (arc et arbalete).... Jài aussi vecu des experiences dans laquelle qu`apres avoir eu reponse le buck a refuser de s`approcher a porte de tir....

Par manque d`experience et peur de faire fuir l`orignal, je n`ai pas oser progresser vers celui ci .... Je conte bien l`essayer la prochaine fois que ca va m`arriver....

Ce n`est pas toujours evident lorsque nous chassons sur des terres prives et que la reponse se fait entendre sur la terre du voisin mais nous avons un grand territoire et les orignaux sont en majorite du temps sur notre territoire ou bien sur une terre ou il n`y a pas de chasseur alors ca serrais possible d`essayer la progression vers celui-ci....

MVIC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lutin
un veau
un veau


Masculin Nombre de messages : 331
Age : 62
Localisation : Charlevoix
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   26.02.12 10:04

MVIC a écrit:
Tres bon sujet Lutin et merci de partager avec nous tes experiences suite a tes nombreuses annees d`experience De mon cote, jài eu du success apres avoir eu reponse de male et reussit a le faire approcher a porter de tir (arc et arbalete).... Jài aussi vecu des experiences dans laquelle qu`apres avoir eu reponse le buck a refuser de s`approcher a porte de tir....

Par manque d`experience et peur de faire fuir l`orignal, je n`ai pas oser progresser vers celui ci .... Je conte bien l`essayer la prochaine fois que ca va m`arriver....

Ce n`est pas toujours evident lorsque nous chassons sur des terres prives et que la reponse se fait entendre sur la terre du voisin mais nous avons un grand territoire et les orignaux sont en majorite du temps sur notre territoire ou bien sur une terre ou il n`y a pas de chasseur alors ca serrais possible d`essayer la progression vers celui-ci....

MVIC

Salut MVIC! Y a effectivement beaucoup de choses à dire sur la progressive et après lecture de ton message je dois en préciser une.

Le fait est que la décision de progresser vers l'animal ne devrait pas être considérée comme une "solution de rechange" et je m'explique...

Beaucoup de gens qui l'ont essayé nous disent que le buck répondait depuis un bon moment jusqu'à bloquer à une distance plus ou moins importante de la surface découverte ou bien jusqu'à devenir complètement silencieux et c'est seulement là qu'ils ont pris la décision d'entrer dans le bois pour l'approcher. Mais....Le problème en agissant ainsi est qu'un orignal qui bloque et/ou qui se tait, c'est un orignal qui est dorénavant sur ses gardes et par conséquent plus difficile à approcher. Alors que si le chasseur commence à progresser aussitôt que la réponse lui arrive, il permet à l'orignal de rester dans sa zone de confort et ce, même si de son côté il se déplace en direction du chasseur.

En fait, en ne lui demandant pas de concession sur sa propre sécurité, ça fait son bonheur et il devient disons...accueillant! Notamment durant la période de rut et bien souvent à un tel point qu'il baisse manifestement la garde (Des fois y a même pas de goaler dans le net)... On y peut rien, ils sont comme ça, ils se sentent beaucoup moins vulnérables sous le couvert forestier.

Merci de ta contribution MVIC!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MVIC
un débutant
un débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 68
Age : 49
Localisation : NB
Date d'inscription : 25/01/2012

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   26.02.12 13:44

Merci de cette clarification Lutin, j`en prend note Ca fait du sens que l`orignal qui bloque est sur ces gardes!!!! Et l`approche devient plus capricieuse a ce moment la, mais comme tu le dit bien, commencer l`approche bien avant alors que l`orignal est dans sa zone de comfort serait bcq plus profitable..

Merci

MVIC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lutin
un veau
un veau


Masculin Nombre de messages : 331
Age : 62
Localisation : Charlevoix
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   26.02.12 15:04

Tout à fait!!! Et y a un point que j'ai oublié de mentionné... Les oreilles de l'orignal sont de véritables radars alors, le moindre déplacement, ne sersait-ce que de 50 ou 100 pieds, en sa direction est clairement enregistré dans sa tête, c'est tout comme s'il nous voyait faire avec ses yeux.
En fait, en progressive, on se tire profit de l'une de ses grandes forces pour le déjouer..Un peu comme dans certains arts martiaux dans lesquels les opposants se servent de la force de leurs adversaires pour les terrasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jogging wood
un débutant
un débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 75
Age : 54
Localisation : la tuque.québec
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   26.02.12 17:43

Salut
Bien pour avoir pratiquer les deux chasse progressive et chasse a l'affut je vais pratiquer la chasse progressive mes sen avoir identifier au préalable le meilleur terrain ce qui n,est pas toujour évident boucoup de marche et de préparation avent la chasse,identifient la présence de l.orignial.
L.identification (l,emplacement de notre gibier n,est pas toujour évidentte montagne cote abrutte ect..apres le coup de feux bien le travaille commence..
La question qui me vien a l'ider lutin bien sur sa vas avec le nombre d,origniaux qui est sur le terrain,mes toi combien de kilometres tu doit parcourire avent d'avoir une réponce dison que tu trouve satifesentte pour aller a sa direction les deplacement se doit d'etre fais a pied avec aussi boi pour ratling couvre senteur et urine, gps ou bousole,mappe du térrain.
L'heure de la reponce est tres importentte donc tu te doit de fair les déplacement le matin mes si tu a une réponce le soir le lendemin matin vas tu te diriger vere la meme place et reseiller de nouveau.
Le couvere forestier j'imagine que cest un couvert de conifere (pin gris,meleze,sapin)je mentionne ces diférent conifair parceque ces ce couvere que je prefaire.
Le calle lui avent d'avoir disson identifier l,enplacement lequelle que tu préfair femelle ou ratling .
Les bloc de sel nous indique la présence des origniaux avec caméras ou traces,préfair tu tourner dison au alentour ou bien aller un peut plus louin.
La chasse progressive oui mes quand la femelle et le buk est ouvertte dison que si la femelle est fermer et qu.un chasseur doit marcher 6 ou7 kilos dison et que tu arrive sur une femelle seul bien ces asser essouflent merci.
Escuse moi si je repette les phrasse que tu a écritte mes ces boucoup de contenue a retenir mes ces le résultas qui compte..

merci a l'avence..jogging wood....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lutin
un veau
un veau


Masculin Nombre de messages : 331
Age : 62
Localisation : Charlevoix
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   26.02.12 23:18

jogging wood a écrit:
Salut
Bien pour avoir pratiquer les deux chasse progressive et chasse a l'affut je vais pratiquer la chasse progressive mes sen avoir identifier au préalable le meilleur terrain ce qui n,est pas toujour évident boucoup de marche et de préparation avent la chasse,identifient la présence de l.orignial.
L.identification (l,emplacement de notre gibier n,est pas toujour évidentte montagne cote abrutte ect..apres le coup de feux bien le travaille commence..
Une bonne préparation c’est d’abord et avant tout connaître la bête mais c’est aussi faire de la prospection pour trouver les secteurs à bon potentiel et des sentiers pour les rejoindre plus facilement. Et oui, en progressive l’orignal ne tombe généralement pas dans le chemin mais le plaisir compense largement pour les goutes de sueur.

jogging wood a écrit:
La question qui me vien a l'ider lutin bien sur sa vas avec le nombre d,origniaux qui est sur le terrain,mes toi combien de kilometres tu doit parcourire avent d'avoir une réponce dison que tu trouve satifesentte pour aller a sa direction les deplacement se doit d'etre fais a pied avec aussi boi pour ratling couvre senteur et urine, gps ou bousole,mappe du térrain.
La progressive, ce n’est pas seulement une technique basée sur un comportement particulier de l’orignal à savoir qu’il est un animal accessible et facile d’approche lorsqu’on ne lui demande pas de sortir de sa zone de confort. C’est aussi une manière de chasser, quasiment une philosophie motivée par l’amour de la nature. Donc, on ne compte pas les km même si on peut en faire plusieurs par jour et on ne compte pas non plus les jours sans réponses. L’important pour ma part, c’est de « voir du pays » et le plus de bêtes possible… du mulot jusqu’à l’orignal. Et pour ce dernier, c’est en progressant vers lui que les chances de le voir sont maximales (80% à 90%) si on opère tout de suite après sa réponse… Ça permet même d’envisager la sélectivité quoique ça peut être un couteau à deux tranchants mais, un chasseur sélectif doit apprendre à vivre avec les conséquences des ses actes, il doit assumer sa décision…point.

Maintenant, si tu souhaites vraiment des chiffres… Dans le coin où je chasse, pour un groupe de 4 à raison de 5 à 10 km chacun par jour…Ça veut dire que si on tue notre buck après trois jours, chacun aura marché entre 15 et 30 km et pour le groupe ça donne entre 60 et 120 km.



jogging wood a écrit:
L'heure de la reponce est tres importentte donc tu te doit de fair les déplacement le matin mes si tu a une réponce le soir le lendemin matin vas tu te diriger vere la meme place et reseiller de nouveau.
Pour ma part, j’ai un p’tit penchant pour le matin, de l’aube jusqu’à 9 ou 10 hr parce qu’advenant une réponse, on a du temps pour « closer » l’orignal. De plus, à ce moment de la journée, le thermomètre est à son plus bas…particulièrement durant la période à l’arc. Et si la réponse arrive en fin de journée et que je n’ai pas assez de temps pour le « closer », je fais quand même un bout en sa direction pour lui signifier mon intérêt et à l’endroit du demi tour, je produis des calls plus intenses que ceux utilisés lors de l’approche et je vaporise de l’urine (buck en rut) sur les arbres pour finalement prendre un point gps du demi tour… Le lendemain à la première heure il faut envisager la possibilité que l’orignal nous ait suivis lors du retour « du moins pour le bout qu’on a fait à pied ». Alors, en débutant la marche matinale, on doit « prétendre » qu’il peut se trouver à n’importe quel endroit entre notre point de départ et le point gps enregistré la veille donc, il faut faires des appels en débutant la marche même si on est à 1 ou 2 ou 3 km du point gps. Note : Le point gps c’est surtout pour savoir si le buck est venu sentir durant la nuit et s’il est venu fouiner, c’est qu’il ne nous a pas suivis et qu’il n’est généralement pas très loin. S’il n’est pas venu sentir, la suite s’annonce plus difficile et il ne faut pas trop perdre de temps là.

jogging wood a écrit:
Le couvere forestier j'imagine que cest un couvert de conifere (pin gris,meleze,sapin)je mentionne ces diférent conifair parceque ces ce couvere que je prefaire.
Encore une fois, c’est principalement grâce à la prospection qu’on trouve les endroits de prédilection des orignaux. C’est bien entendu que les cartes topo et echo peuvent nous donner de bon indices mais, l’on ne devrait pas compter que sur elles.



jogging wood a écrit:
Le calle lui avent d'avoir disson identifier l,enplacement lequelle que tu préfair femelle ou ratling .
Pour obtenir une première réponse, j’ai connu plus de succès avec des calls de femelle pour la simple raison que j’ai fait la majorité de mes chasses en début d’octobre. Mais à l’arc, disons avant le 20 sept, la provocation peut bien faire réagir un prétendant mais il n’est pas pour autant dans l’assiette…En fait, je veux dire que le choix des appels a son importance mais il est, à mon avis, beaucoup plus important de poser les bons gestes suite à une réponse.

jogging wood a écrit:
Les bloc de sel nous indique la présence des origniaux avec caméras ou traces,préfair tu tourner dison au alentour ou bien aller un peut plus louin.
Les salines sont visitées principalement par les femelles avec ou sans veaux et une saline bien positionnée sur le territoire est un atout à ne pas négliger…On a récolté plusieurs bucks adultes dans un rayon de 1000 à 1500 pieds de nos meilleures salines.




jogging wood a écrit:
La chasse progressive oui mes quand la femelle et le buk est ouvertte dison que si la femelle est fermer et qu.un chasseur doit marcher 6 ou7 kilos dison et que tu arrive sur une femelle seul bien ces asser essouflent merci.
C’est sure mais c’est le fun ! Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michel blais
un débutant
un débutant
avatar

Masculin Nombre de messages : 75
Age : 43
Localisation : frontenac
Date d'inscription : 23/05/2010

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   27.02.12 8:06

wow toute une réponse lutin très bien écrit
lutin pourquoi il y a des buck très agressif qui vienne sur toi en cassant tous et en répondant tous le temps c est tu la date c est tu l age c est tu qu il est tous seule sans femelles depuis plusieurs jours pourquoi il si agressif d après vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lutin
un veau
un veau


Masculin Nombre de messages : 331
Age : 62
Localisation : Charlevoix
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   27.02.12 12:41

michel blais a écrit:
wow toute une réponse lutin très bien écrit
lutin pourquoi il y a des buck très agressif qui vienne sur toi en cassant tous et en répondant tous le temps c est tu la date c est tu l age c est tu qu il est tous seule sans femelles depuis plusieurs jours pourquoi il si agressif d après vous

J'ai vu ça une seule fois en 32 ans et, entre ce type de réaction et celle de l'orignal qui répond sans même bouger d'un pouce, on peut voir toutes sortes de variantes plus ou moins démonstratives en termes d'agressivité. C'est vrai qu'on a jamais chassé dans de fotes densité... T'as plus de chances de rencontrer un fou à New-york qu'à New-Carlisle mais quand même, ça se produit rarement compte tenu d'un ratio (stupide/ futé) et il ne faut pas trop compter là dessus.

Pour ma part, je vois ça comme une conjoncture de facteurs influents dont l'élément "date" n'a pas nécessairement de prédominance. Pour preuve... J'ai vu ça le 10 octobre 81 dans une faible densité alors que d'autres en ont été témoins vers le 20 sept et encore d'autres dans les environs du 30 sept, abstraction faite de la densité pour les deux derniers.

Et dans cette conjoncture, il faut considérer les autres facteurs que tu as mentionné soit, l'âge en lien avec la "dominance" ainsi que le "vécu" de l'orignal ou sa "cognition". Mais en plus, il ne faut pas oublier le "caractère propre" à chacun d'eux...Les orignaux ne sont pas différents des autres animaux, étant des individus à part entière et foncièrement différents les uns des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pat 22
un veau
un veau
avatar

Masculin Nombre de messages : 121
Age : 44
Localisation : lac st jean
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   27.02.12 14:20

moi je me sui fait des sentier autour de mon secteur en prenant soin de passer tous prèt des sites de repo et des site nouricier
le matin je marche mes sentier en callent je vais au bout et en revenant je lais de l'odeur toujour partir du bout en revenant pour que si un orignal croise ma trase quil se dirige ver ma tour .. dans l' avent midi j'essais de fair mes 4 chemins selon les vent le reste de la journée je surveille a ma tour si il ny aurais pas un orignal qui aurais suivi un de mes sentier .. je ne call jamais le soir

a noter quil na rien d'aprouver dans ma métode cet unpeut une exprérience mais jais boucoup de confience en ce que je fais .. les années a venir vont ètre a analiser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Sur le call) versus (Progresser vers la réponse)
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: chasse :: Chasse ORIGNAL, vidéo, photo... :: Connaître l'orignal et la chasse-
Sauter vers: